top of page
Ad Olivetum Casería de Jesús oliveraie

Casería de Jesús
Monovariétale Picual

certification de production intégrée

Producteur

Localité

Production

Carmen et Eduardo Duro Almazán

Puente de la Sierra, Jaén, Espagne

3.000 bouteilles prévues de récolte précoce

Ad Olivetum Casería de Jesús 50cl
Ad Olivetum Casería de Jesús l'oliveraie

L'OLIVERAIE

 

Située au pied des montagnes aux alentours de la ville de Jaén (Andalousie) dans le village Puente de la Sierra, sur les rives du rio Quiebrajano et entourant la résidence de la famille, cette oliveraie abrite une végétation riche (jasmin, pins, palmiers) laquelle contribue à son tour au profil aromatique de l’huile extraite. Activités d’oléotourisme disponibles.

Ad Olivetum Casería de Jesús expérience sensorielle

L'EXPÉRIENCE SENSORIELLE

 

De variété Picual, autochtone de la province de Jaén (Andalousie), cette récolte précoce en édition limitée (3.000 bouteilles uniquement) est obtenue à partir d'olives spécialement sélectionnées et passées au moulin du 13 au 16 octobre 2022. D'un vert vif, cette huile révèle un fruité intense de feuilles et d'herbe fraîchement coupée, évoquant des arômes de pomme verte avec une amertume et un piquant très équilibrés- effet balsamique- qui persiste en bouche.

Ad Olivetum Casería de Jesús accord mets

ACCORD METS

Volaille, salades, fromages, pain

Ad Olivetum Casería de Jesús producteurs
Ad Olivetum Casería de Jesús

POUR APPROFONDIR

À la différence du « cortijo » (mas andalous), à usage exclusivement agricole, la « casería » de Jaén sert également de lieu de loisir. Située uniquement aux alentours de la ville de Jaén, la « casería » servait de villégiature aux notables de Jaén qui quittaient la ville les jours de grande chaleur pour se rafraîchir. D’où la végétation plus diversifiée présente dans la propriété : pins, palmiers, jasmin.

Ainsi, deux édifices constituent la « casería » : l’un à usage agricole, habité par les « caseros » (qui y vivent toute l’année), et l’autre à usage privé par les propriétaires, reliés par le « patio », lieu à usage multiple : regroupement des olives et nettoyage des filets pendant l’olivade, lavage des habits, fabrication de glaces artisanales pendant l’été.

Par ailleurs, une tradition très ancienne justifie le nom de la « Casería de Jésus ». La légende raconte qu'un après-midi, en 1580, un vieil homme y demanda abri pour passer la nuit. Après le dîner, le vieil homme demanda qu’on lui porte un tronc dans sa chambre afin qu’il y sculpte l’image de Jésus en guise de remerciement à l'accueil offert.

Le lendemain, les propriétaires, surpris que le vieil homme ne donnait aucun signe de vie, entrèrent dans sa chambre et non sans étonnement observèrent qu'il avait disparu, laissant à sa place une belle image de Jésus Nazaréen, aujourd'hui populairement connu sous le nom de « Grand-père ».

En dehors des croyances possibles de ces légendes, ce qui est documenté, c'est que la maison appartenait depuis le XVIIIe siècle aux Carmélites pieds nus, qui évangélisaient ces endroits et disposaient d'un moulin à huile, avec leur presse à poutres et leurs pots. Aujourd'hui, une porte en bois avec le blason de cette congrégation religieuse est conservée dans la casería.

Ad Olivetum Casería de Jesús l'oliveraie
Ad Olivetum Casería de Jesús l'oliveraie

Téléchargez la fiche produit

Ad Olivetum Casería de Jesús pied de page
bottom of page